Le blog de l'été 2017

 

   Les vacanciers de l'été 2017 vont se succéder pendant tout les mois de juillet août et septembre mais la saison a déjà commencé en juin.

   Les quatre premiers jours de juin; nous avons accueilli une famille anglaise résidant en Vendée Mr et Mme G. avec leur fils de 2ans.

   Rocamadour a été leur principale destination et elle les a enchantés.

   Ils sont repartis très contents avec le désir de revenir.

   Nous les recevrons volontiers s'ils le désirent.

Du 20 au 24 juin : Mr et Mme L.

    Un couple de retraités picards a séjourné chez nous pendant la semaine caniculaire.

   Mr L. avait préparé ses visites avant de venir. Ils ont visité Padirac, Rocamadour, Collonge La rouge et sont retournés à Sarlat qu'ils connaissaient déjà.

   Autour d'un ratafia maison, nous avons pu échanger sur leur séjour et sur notre gîte, en particulier sur sa réalisation qui les a intéressés.

   Leur séjour dans le Lot va se prolonger au sud du département ; je n'ai pas manqué de leur parler du diable du Pont Valentré qu'ils essaieront d'apercevoir quand ils visiteront Cahors.

 

Du 26 au 28 juin : Mr et Mme A.

   Arrivés vers 20h30 de Madrid après un passage à saint-Cirq-Lapopie un couple avec 2 adolesccents.

  la barrière de la langue n'a pas facilité la conversation mais on a pu quand même faire les recommandations d'usage.

   Mardi : traditionnelle visite de Rocamadour sous la pluie.

   Mercredi départ pour Sarlat puis Figeac et Conques avant Carcassonne et le retour à madrid prévu en fin de semaine

Du 1er au 15 juillet : Mr et Mme B. vacanciers originaires du Pas-De-calais

Samedi 1er juillet :

 

 

   Leur voyage s'est déroulé sous la pluie et à leur arrivée nous avons dû nous réfugier à l'intérieur pour donner les conseils en particulier pour le mode d'emploi des alarmes de piscine.

 

   Leurs petites filles de 11 et 5 ans n'ont pas réussi à s'accorder pour le choix des lits superposés ; je leur ai suggéré d'alterner entre haut et bas !

 

   La pluie ayant cessé, j'en ai profité pour couvrir la piscine et Mr B a gentiment proposé de m'aider.

Dimanche 2 juillet :

  Levée de bonne heure pour débâcher et mettre le robot en marche, j'ai hélas constaté que le ciel était gris et l'eau à 21°C. Vivement que le soleil revienne pour que nos hôtes puissent profiter de leur séjour !

   Nos hôtes sont allés s'approvisionner au marché de fajoles Mais il y avait peu de producteurs. Par contre Mme B. nous a dit que le bar et la sangria remportaient un grand succès.

   Lundi 3 juillet :

   la famille est allée faire ses provisions au centre Leclerc de Souillac et l'après-midi a été consacrée à la visite de Collonges la Rouge.

   Nous avions rendez-vous à Beynac pour un vol en montgolfière au-dessus des châteaux du Périgord au coucher du soleil et quand nous sommes rentrés vers 23h30 la piscine était couverte.

Gîte Le Vieux Frêne
Ratafia maison année 2016

 

Mardi 4 juillet :

  

Je me suis levée à 6h pour ouvrir la piscine et mettre le robot en marche et je me suis recouchée jusqu'à 8h1/2.

   Mr, Mme B; et les 2 filles sont allés faire les courses ; nous les avons remercié d'avoir fermé la piscine hier soir et les avons invités  à venir prendre l'apéritif ce soir ce que nous n'avions pu encore faire jusque là.

   Les deux filles se sont baignées Luce bien surveillée par sa soeur aînée Romane

   Après-midi tout le monde est parti à la forêt des singes de Rocamadour.

   A leur retour elles ont sauté dans l'eau qui se réchauffe petit à petit après l'épisode pluvieux de la semaine dernière tandis que nous faisions goûter notre ratafia à leurs parents.

 

   Nous avons fait plus ample connaissance parlant de nos métiers et de nos hobbies et de la construction du gîte ce qui intéresse toujours les vacanciers qui viennent chez nous.

   Avant de regagner leur domicile estival ils ont fermé la piscine. Nous les remercions vivement de cette attention.

 

Gîte Le Vieux Frêne
La fammile B.

   Mercredi 5 juillet :

 

   La journée est consacrée au repos au bord de la piscine et tout le monde en profite mais pour les filles ce sont surtout les jeux dans l'eau qui dominent.

   Quand c'est l'heure de rentrer ils ne manquent pas de recouvrir l'eau mais comme elle est à 27°C ce ne sera plus utile demain.

   Jeudi 6 juillet :

 

   Départ vers 9h30 avec le panier pique-nique avec pour objectif Lascaux et Sarlat.

   On hésite encore entre Lascaux II et Lascaux IV.

   Retour vers 20h La visite de Lascaux IV finalement a été choisie et toute la famille est revenue enthousiaste au point d'avoir passé 4 h dans le centre et d'avoir renoncé à Sarlat pour aujourd'hui.

  

Au retour la visite de l'élevage des canards Jaquin a complété la journée.

 

   Vendredi 7 juillet :

   Nouveau départ avec le pique-nique Pour la visite de Sarlat et du parc animalier du Thot

   Dès le retour les filles ont sauté dans la piscine.

   Sarlat a été appréciée par les parents et le parc du Thot qui complétait la visite de Lascaux par les enfants.

   Elise, Margaux et Anaïde arrivées à 20h15 de Chazelles n'ont pas attendu pour se baigner. Romane et Luce se sont timidement approchées. Gageons qu'elles feront plus ample connaissance demain

   Samedi 9 juillet :

   Comme je l'avais prévu, la glace a été vite rompue, les baudruches ont été gonflées, les frites jetées dans l'eau, les chaises longues investies. Margaux a installé le croquet et quand on est sorties de l'eau c'est pour faire des acrobaties sur le portique ou jouer au foot.

   Pour se reposer on a aussi joué à des jeux de société sous la tonnelle.

   Luce qui ne voulait pas mettre sa tête sous l'eau le matin a entrepris une première longueur sous l'oeil attentif de sa grande soeur Romane


   Mme B a amené des pistolets à eau et une bataille endiablée a commencé n'épargnant pas les spectateurs installés sur les chaises longues.

   Est-ce que la fatigue aura raison des amateurs de Fort Boyard ce soir ? Réponse demain-matin

 

Dimanche 9 juillet :

   La famille B est partie avec le pique-nique, direction Rocamadour pour assister aux médiévales.

 

   Romane et Luce sont rentrées maquillées ; tout le monde était content de la journée passée dans les rues de la cité à admirer les spectacles et danses proposés.

 

Mme B. a raconté que la matinée était assez calme mais que l'après-midi les spectateurs étaient venus en masse, elle m'a vivement conseillé d'assister à la prochaine représentation (en 2018).

    Lundi 10 juillet :

 

   Je me suis levée de bonne heure pour préparer la piscine avant de partir à la chorale et jai laissé Margaux et Anaïde sous la surveillance de Robert. Romane s'est jointe à elles pendant que ses parents partaient faire des courses avec Luce ; Discussions, jeux de société, parties de cache-cache ont alterné avec des passages dans la piscine.

    

   L'après-midi Romane a voulu rester au gîte pour jouer avec ses nouvelles copines alors que sa soeur partaient avec ses parents aux grottes de Lacave. la petite n'a pas été très intéressée mais ses parents ont apprécié la visite.

  

   Au bord de la piscine, tout s'est bien passé et les discussions sont allées bon train.

   Mardi 11 juillet :

 

   Une réunion avec L'O.T. en Corrèze m'a encore obligée à me lever de bonne heure pour ouvrir et nettoyer la piscine avant de partir et laisser les filles sous la surveillance de Robert.

    Elles ont joué et nagé sagement.

 

   Un chien échappé de la maison de nos voisins les a occupées : elles ont cherché le propriétaire et on trouvé les anglais qui habitent en face de notre rue.

 

   L'après-midi, la famille B. est retournée à Rocamadour pour assister au spectacle du rocher de aigles et visiter la maison des abeilles.

 

    Anaïde, Margaux et moi, nous sommes allées à Quercyland à Souillac les enfants s'en sont donné à coeur joie sur les toboggans aquatiques puis dans l'espace acrobranche.

  

   Au retour, passage par la piscine et après le repas du soir Anaïde et Romane ont discuté sur les chaises longues jusqu'à l'heure du coucher.

 

Mercredi 12 juillet :

   Les trois filles ont joué derrière la vigne, nous pensions qu'elles jouaient à cache-cache mais en réalité elles étaient allées chercher leur nouvel ami le chien des anglais et on découvrira vendredi qu'elles lui avait construit un enclos, une couchette et un coin pour le faire boire !

   Nos voisins ravis que quelqu'un s'occupe du chien de leur fille en pension chez eux pour les vacances ont pris des photos et offert de Kinders maxi à chacune des gardiennes !

   Passage par la piscine entretemps.

 

   Jeudi 13 juillet :

 

   Les enfants profitent de la dernière journée de Margaux et Anaïde chez nous pour aller promener leur compagnon à 4 pattes et jouer sous la tonnelle mais il faut repartir dans la Loire. On échange les téléphones et on se promet de s'appeler Toute la famille B. est là pour nous faire signe lorsque nous prenons la route.

   Rentrée de Chazelle vers 22h, je ne sais rien de ce qui s'est passé après notre départ mais, comme tous les jours, nos hôtes avaient fermé la piscine.

 

   Vendredi 14 juillet :

 

   La piscine a été investie par des amies d'Elise venues de la Loire avec 2 enfants et Luce et Romane ont vite fait connaissance de Candice et Enzo. Sauts, plongeons, batailles d'eau se sont enchaînés tandis que Mme et Mr B. commençaient à charger les bagages et à ranger le gîte.

   Le soir il y avait la fête votive de Payrac et le traditionnel feu d'artifice du 14 juillet.

   Romane et Luce fatiguées par leur jeux aquatiques étaient presque endormies au moment de partir, ils ont donc fait l'impasse sur le feu d'artifice. Nous y étions avec nos invités et pour un petit village comme Payrac c'était très bien.

   Samedi 15 juillet :

   Levée de bonne heure pour ouvrir la piscine, j'ai eu la surprise de voir M.B. qui m'avait vue alors qu'il préparait son départ venir m'aider à dérouler la bâche à bulle et à la ranger le long du mur.

   Nous découvrons à ce moment les installations que les enfants avaient faites pour le chien et dont personne ne nous avait parlé ; Mr et Mme B. entreprennent de tout démonter aidés par Robert qui récupère le fil de fer destiné normalement à ligaturer les tomates et qui avait servi de clôture !!!

   A 10h l'état des lieux est fait et tout est conforme, Nos hôtes reprennent la direction du Pas-de Calais.

  

Du 15 au 29 juillet : Mr et Mme P. Du Doubs

   Samedi 15 juillet :

 

   Comme convenu Mme P. nous appelle de Brive vers 15h30 pour nous prévenir de son arrivée  une heure plus tard.

   Nous accueillons une famille de 4 personnes : papa, Maman, Louise et Célestin de 10 et 6 ans.

  Je leur fait visiter le gîte et leur donne les recommandations habituelles surtout le fonctionnement des alarmes de piscine.

   Louise et Célestin ont déjà décidé de s'installer une semaine chacun dans le lit supérieur de l'alcôve ce qui arrive souvent lorsqu'il y a 2 enfants.

   Comme nous avons la famille venue pour le week-end du 14 juillet chez nous, nous convenons de prendre l'apéritif dimanche-soir.

   Dimanche 16 juillet :

 

   Avant de partir au marché de Fajoles qui semble devenu un but de sortie traditionnel du dimanche-matin, Mme P nous rapporte le dossier avec l'état des lieux et l'inventaire qu'ils ont eu le temps de vérifier ainsi que le chèque de location.

   Après-midi les enfants s'en donnent à coeur joie dans la piscine avec nos invités tandis que leur papa se repose de son voyage et que leur maman en fait autant dans une chaise longue tout en les surveillant.

   A 19 h nous nous retrouvons sur notre terrasse à l'ombre pour leur faire goûter notre ratafia. Anecdote : Mme P enseignante avait appris une comptine à ses petits dans laquelle il était question de ratafia et elle apprécie de goûter à cet apéritif régional.

   Ce sont des habitués de notre région puisqu'ils ont déjà séjourné à Terrasson et à Assier ; ils semblent donc l'apprécier, espérons que leur séjour au Vieux Frêne les confortera dans leur désir de s'installer un jour peut-être dans le Lot !

   Lundi 17 juillet :

 

   Encore une journée de farniente au gîte et au bord de la piscine sous un soleil de plomb.

   Eau à 27°C donc je ne couvre pas la piscine.

   Mardi 18 juillet :

  Nous voyons nos hôtes partir vers 9 h pour Lascaux et ils ne reviennent que vers 18 h enchantés de leur journée.

   Il y a du vent mais comme la piscine affiche encore 26°C, je ne la couvre pas ; mauvaise idée....

  

   Mercredi 19 juillet :

   Il a fait de l'orage et du vent cette nuit et mon cher tilleul (à côté du portique sur la photo)qui embaume merveilleusement en juin avait une nouvelle fois envoyé ses bractées et ses feuilles dans la piscine que je n'avais pas fermée.

   Comme nous devions passer la journée avec des amis à Figeac je m'étais levée relativement tôt pour mettre le piscine en service mais je ne m'attendais pas à la trouver couverte de feuilles. Avec l'épuisette, j'ai ramassé toutes les feuilles avant qu'elles ne tombent au fond et avec le rateau, j'en ai fait autant sur la pelouse, j'ai dû mettre le robot car des poussières s'étaient accumulées sur le liner et vider les skimmers. Bref on est partis en retard pour Figeac !

   Alors qu'il y a eu un orage et une grosse averse là-bas Mme P. m'a dit que les filles s'étaient baignées malgré quelques petites gouttes.

   C'est à Beynac qu'ils ont porté leurs pas aujourd'hui et la visite a été appréciée malgré la montée au château qu'ils ont effectuée à pieds.

    Mme P. m'a raconté celà en m'aidant à couvrir le bassin.

   Robert ayant eu de graves problèmes de santé, je n'ai eu ni le temps ni l'envie de poursuivre ce blog.

   J'ai préféré respecter le confort des vacanciers en assurant l'entretien de la piscine et du parc plutôt que de me pencher sur mon ordinateur.

   Les hôtes qui se sont succédés pendant cette période difficile ont été très compréhensifs et m'ont apporté leur aide en particulier lors de l'ouverture et de la fermerure de la piscine, ainsi Célestin (5ans ) et Lana (4ans) qui se précipitaient sur la plage lorsqu'ils me voyaient arriver pour couvrir le bassin le soir en disant " Est-ce que je peux vous aider ?" imitant en cela leurs parents qui leur avaient montré l'exemple.

   Quand tout sera rentré dans l'ordre du côté santé, nous nous rappellerons de ces hôtes supers en dégustant Vouvray, Pinot blanc, cidre, crème de caramel au beurre salé et autres douceurs offertes et mises de côté en attendant des jours meilleurs. Le Kouign aman et le Munster qui ne pouvaient attendre ont déjà été dégustés.

   Un grand MERCI à tous.

Le 19 septembre 2018

26°c

 

      Pour nous écrire :

      Annie et Robert DELGORGE

      Les Cassayres

      46350 LOUPIAC

 

       Tél :   +33 (0)5 65 37 08 43

 

       Courriel 

      annie.robert.delgorge@wanadoo.fr

 

Location de vacances dans le Lot