Le diable du Pont Valentré à Cahors

   Le pont Valentré, figure emblématique de notre département et qui me sert de couverture pour ce blog n'avait jamais eu les honneurs de mes chroniques....

 

 

 

  

   Il a fallu un commentaire sur la page Facebook de "Tourisme dans le Lot" pour que l'envie me prenne de raconter la légende du Diable de ce pont fortifié laborieusement construit au XIV siècle.

  

 

 

 

   Construit en pleine guerre de cent ans, sa contruction a duré plus de soixante-dix ans.

 

   La legende raconte que, lassé par les déboires du chantier qui s'éternisait, l'architecte passa un pacte avec le diable :

 

   en échange de son âme, Lucifer s'engageait à l'aider dans la construction  et en effet, les travaux s'accélérèrent. Le pont était presque terminé mais l'architecte n'était pas prêt à tenir son engagement.

 

 

 

  

   Il eut l'idée d'un stratagème :

 

   il envoya Satan chercher de l'eau, à la fontaine des Chartreux voisine, pour sceller les dernières pierres et pour cela il lui fournit un crible.

 

   Bien sûr, celui-ci n'y arriva pas.

 

   Le pacte était rompu....

  

 

   Pour se venger, le diable envoya chaque nuit l'un de ses acolytes pour desceller la dernière pierre.

 

   Au XIX siècle, au cours d'une restauration, l'architecte en charge des travaux eu l'idée d'ajouter, à cette pierre d'angle, un diablotin destiné à leurrer Satan en lui laissant à penser qu'il s'agissait d'un de ses assistants en train d'executer ses ordres.

 

  

 

   Ne manquez pas, lors de votre visite à Cahors d'immortaliser, comme mon mari l'a fait, cette légende par une photo.

Le 22 mai 2018

23°c

 

      Pour nous écrire :

      Annie et Robert DELGORGE

      Les Cassayres

      46350 LOUPIAC

 

       Tél :   +33 (0)5 65 37 08 43

 

       Courriel 

      annie.robert.delgorge@wanadoo.fr

 

Location de vacances dans le Lot