Les mystères d'un monde karstique souterrain

L'évent du Boulet et le gouffre du Blagour

   La structure géologique du sous-sol calcaire et fissuré du Lot explique l'abondance des grottes gouffres et autres résurgences.

   L'eau s'infiltrant dans ces failles creuse des cavités, crée des communications improbables qui font la célébrité de notre région.

  J'ai habité pendant trois ans à la Forge dans la vallée de la Borrèze, petit ruisseau de 23,5 Km qui prend sa source à Paulin en Dordogne et se jette dans la Dordogne à l'ouest de Souillac.

  A cette époque j'ai été intriguée par un petit ruisseau intermittent qui inondait parfois les prés de nos voisins pour le grand plaisir des canards mais pas celui du cheval se retrouvant les jambes dans l'eau.

   Cet affluent de la Borrèze long de 3Km et appelé le Boulet a éveillé ma curiosité car il se racontait toute sortes de légendes à son sujet, surtout à propos des liens qui le relient à un autre affluent de la Borrèze qui coule à quelques kilomètres de là, dans une vallée adjacente : le Blagour long de 3,5 Km.

 

   Avant de vous décrire les phénomènes qui se produisent en cas de pluies persistantes, il faut que je vous décrive les deux lieux.

Le Boulet

Gîte Le Vieux Frêne : l'évént du Boulet
Au pied de la falaise on voit le haut de l'évent
Gîte Le Vieux Frêne : vieux pont sur le Boulet
Vieux pont au pied duquel on peut voir des exurgences avant le début de la crue

  

 

 

   L'évent du Boulet est un orifice de 2m de large et 0,5m de haut situé à la base d'une falaise de 5m de haut ; sa vallée est à sec une grande partie de l'année.

 

 

 

 

 

 

 

   Lors d'une rando un jour de pluie, alors que le ruisseau ne coulait pas, j'ai remarqué, près d'un vieux pont, une petite exurgence dans les galets qui encombrent le lit du cours d'eau.


     Si les pluies se prolongent abondamment, le Boulet entre en crue et jaillit avec force et fracas de l'orifice dans un bouillonnement d'eau marron. Au plus fort de la crue, son débit peut atteindre de 20 à 30 M3.

   A la fin de cette vidéo vous pouvez voir avec quelle force le ruisseau s'attaque à la rive qu'il rencontre après son passage sous la route  avant d'entreprendre un virage à 90°.


Le Blagour

Gîte Le Vieux Frêne : Lachapelle haute, falaise et carrière

 

 

 

 

 

   Dans la falaise au pied de Lachapelle Haute, 2 sources alimentent le ruisseau du Blagour.

   Ces 2 sources sont complètement indépendantes du réseau du Boulet, on le verra plus loin

  

 

   Blagour est un ensemble complexe de sources et de vasques autour desquelles sont installés une pisciculture et un restaurant.

Outre les sources mentionnées ci-dessus, 5 autres sources alimentent les gours qui se déversent les uns dans les autres avec force

On peut en voir certaines sur la vidéo ci-contre.

 


  

 

   Il faut y ajouter une petite source située au-dessus de la route d'accès et qui coule de manière intermittente : la source Dariben

   Les films ont été pris le 10 février 2016 aussi bien au Boulet qu'au Blagour, après 4 jours de pluies incessantes.

Les crues du Boulet et du Blagour

   Si les pluies persistent, un phénomène surprenant se produit au centre du grand gour : à intervalles de 10 à 20 mn, un creux se forme puis l'eau jaillit des profondeurs créant des ondes concentriques qui vont mourir sur la plage et l'eau s'élève en quelques heures dans la vasque qui se déverse dans le ruisseau, sa vallée est alors inondée. Au même moment, le Boulet arrête de couler. Au bout de quelques heures les mouvements dans le gouffre s'arrêtent.

 

   Ce phénomène a été décrit avec précision dans son fascicule : " Promenade Découverte du gouffre du Blagour et de l'évent du Boulet" par Jean-paul Fabre qui l'a observé en 1981.

 

   Je n'ai encore, à mon grand regret, assisté à ce jaillissement et d'ailleurs depuis 1981, la concomitance des deux évènements n'est plus respectée mais j'ai pu visionner le film réalisé en janvier dernier, lors de la dernière crue,  par la propriétaire de la pisciculture.

 

   La relation souterraine entre les deux systèmes semble évidente. Des injections de fluoreséïne l'ont confirmée mais n'ont permis de découvrir aucun lien entre le Boulet et les sources de la falaise. 

Explications

   Il faut maintenant essayer de comprendre le processus. Pour cela je me suis aidée des expériences de Jean-paul Fabre :

 

   Le blagour est un gouffre en forme d'entonnoir dont l'orifice inférieur est, en temps ordinaire, colmaté par du sable. Ce n'est que lorsque la pression des eaux du réservoir du Boulet est suffisante que le bouchon saute et que l'eau jaillit avec force. Le re-dépôt dans le conduit, des sédiments en suspension provoque l'alternance des creux et des ondes.

 

   Le boulet arrêterait de couler puisque le réservoir se serait vidé mais on a observé dernièrement un jaillissement dans le gouffre alors que le Boulet ne coulait pas et la crue du Blagour n'est pas toujours suivie de l'arrêt du Boulet.

 

   Des forages pratiqués ces dernières années dans la vallée souterraine du Boulet pour alimenter de nouvelles constructions ont peut-être modifié l'écoulement dans le réseau souterrain ce qui expliquerait les changements notés.

 

   Si vous avez des explications fondées, elles sont les bienvenues. A suivre....  

Conseils touristiques et gastronomiques

   Un circuit de randonnée : "Circuit de Reyrevignes" permet de découvrir ces deux vallées ainsi que les viaducs ferroviaires qui entourent Souillac.

 

   Sur son trajet, on peut aussi en profiter pour se ravitailler en "Rocamadours" à la fromagerie de La Forge, en foie gras et autres spécialités à base de canard à La Forge Gourmande et en truites  pêchées en direct ainsi qu'en produits-maison à la pisciculture du gouffre.

Le 14 juillet 2018

29°c

 

      Pour nous écrire :

      Annie et Robert DELGORGE

      Les Cassayres

      46350 LOUPIAC

 

       Tél :   +33 (0)5 65 37 08 43

 

       Courriel 

      annie.robert.delgorge@wanadoo.fr

 

Location de vacances dans le Lot